Grantalabama.com
Image default

Soleil et alimentation vivante, crue, végétalienne

5 juillet 2010

Le soleil est de retour pour notre plus grand bonheur (enfin je pense pour la plupart d’entre nous !) et pour notre bien-être physique car l’homme a besoin de ses rayons autant que la nature. Pourtant, il est presque devenu un ennemi dont les industries pharmaceutiques et cosmétiques veulent nous protéger à tout prix.

Dans un extrait d’un long article issu d’un numéro du magazine Get Fresh !, Tonya Zavasta nous donne son avis sur la question :

Votre relation avec le soleil change lorsque vous adoptez une alimentation vivante, crue et végétalienne. Il devient votre ami, non votre ennemi. Par expérience, je peux vous dire que l’exposition au soleil les jours ensoleillés est cruciale dans votre réussite à maintenir une alimentation vivante.
Si vous voulez avoir des os et des muscles en bonne santé, c’est obligatoire. Faire une chose qui n’est pas bien, comme manger de la nourriture cuite, vous entraine à en faire une autre, par exemple vous couvrir avec de la crème solaire, la pratique la plus absurde après celle de manger de la nourriture cuite. Si vous y réfléchissez, le soleil révèle votre façon de vous alimenter. Faites frire, griller ou cuire vos aliments et ces offrandes brûlées au canal alimentaire se verront sur votre peau.

Lorsque vous mangez des aliments frais, crus, vous ne brûlerez pas si aisément. Vingt minutes sous le soleil ne seront pas un problème pour vous. Une alimentation crue vivante apporte à votre peau plein d’hydratation et de protection interne. Une fois que vous éviterez les bains de soleil, que vous éviterez de vous couvrir dès que vous sortez de ces barrières pleines de produits chimiques, avec un bon programme de nourriture crue,  vous viendrez à accueillir avec bienveillance, chaque rayon de soleil réchauffant et générateur de vie.

Vous découvrirez que la lumière du soleil est tellement essentielle à votre santé et votre bien-être que vous le traiterez comme le plus important facteur non alimentaire de votre mode de vie vivant.

Je précise comme le dit Tonya rapidement, qu’il ne s’agit pas là de rester de longues heures étendu au soleil, aux heures les plus chaudes, sans protection solaire. Il est complètement aberrant et contre-nature, à mon avis, de s’exposer sans bouger de longs moments, à ces heures de la journée. Regardez d’ailleurs les animaux, peu d’entre eux restent en plein soleil  lorsque celui-ci est à son zénith et s’ils le font, ils sont actifs.

Bien sûr, ne pas utiliser de protection solaire n’est possible qu’à la condition d’avoir une alimentation végétalienne vivante c’est-à-dire crue et riche en chlorophylle (que l’on trouve dans les feuilles vertes). Toutefois, ayant pour ma part, une peau de rousse donc très sensible au soleil, j’ai pu constater une amélioration de ma résistance aux coups de soleil et pourtant mon alimentation n’est pas 100% crue et végétalienne (plutôt autour des 80%).

L’ajout des smoothies verts, il y a deux ans, a également fait s’envoler les sensations de jambes lourdes et les extrémités gonflées dont je souffrais tous les étés depuis de nombreuses années. Le soleil peut donc être notre ami, c’est nous qui en faisons un ennemi.

Nadège 

J’ajouterai ma propre expérience avec le soleil. Durant toute ma vie j’avais plutôt été du genre « le soleil oui, mais à l’ombre... », ne supportant pas du tout la chaleur. Je me suis aperçue un jour, lors de mon jeûne aux jus de 2008 (extrêmement riche en chlorophylle comme vous pouvez le voir sur le programme de ce jeûne), que je pouvais rester en plein soleil, très longtemps, sans crème solaire et sans attraper le moindre coup de soleil, avec une véritable sensation de « nourriture » reçue de notre astre bienfaisant. Alors… ?
La solution aux problèmes dont on nous rebat les oreilles avec ce soleil est probablement, à mon avis, dans l’ajout de chlorophylle (à l’état frais avec les végétaux verts de préférence et en priorité, mais aussi en poudre) à l’alimentation actuelle qui en est tellement déficiente (et sans doute aussi de quelques autres éléments nutritifs ainsi qu’une bonne hydratation). Tenir compte évidemment des réserves émises ci-dessus par Nadège (éviter les heures les plus chaudes).

Autres articles

Le complément tout en un : alcalinisant, détoxifiant, riche en enzymes, nutritif et bien plus

Irene

Cookies crus aux flocons d’avoine et cacao – recette en vidéo

Irene

Connaissez-vous l’épine-vinette ?

Irene

Les bienfaits du sésame

Irene

Pourquoi vous ne devriez pas cuire le miel et le choisir toujours cru

Irene

Pour être toujours de bonne humeur, changez d’alimentation !

Irene