Grantalabama.com
Image default

Arthrite psoriasique : une histoire de guérison

25 octobre 2015

Guérison = plus de symptômes, pas de médicaments !

Ce témoignage est celui de Jens Krause (de Scharbeutz en Allemagne) qui raconte comment, par l’intermédiaire de l’Institut Hippocrate, il s’est débarrassé de vingt ans de souffrances…

Voici son histoire :

J’ai été récemment diplômé du Programme de « transformation de Vie » de trois semaines à l’Institut Hippocrate de West Palm Beach en Floride. Cependant mon chemin vers la santé avait commencé environ un an et demi plus tôt. A cette époque j’avais acheté un livre intitulé « LifeForce » (en allemand : « WunderLebensMittel« ) -ou « Énergie vitale » en français- par Brian Clement. De toutes mes ressources, celle-ci s’est avérée être l’une de mes plus importantes lectures.

Durant deux décennies j’ai bataillé avec des symptômes rhumatoïdes sévères (arthrite, inflammation, douleur crucifiante) à intervalles irréguliers. Un médecin après l’autre était incapable de trouver la cause de ma maladie et le seul diagnostic qui me fut jamais donné était qu’il s’agissait d’un quelconque problème avec un disque vertébral à la base du dos. En conséquence, j’ai fait deux opérations dans cette zone, dans les années 90. Malheureusement ces importantes et invasives opérations n’ont soulagé aucun symptôme. A la suite de quoi, un spécialiste a recommandé un disque artificiel de remplacement, une chirurgie que je décidais de refuser.

Il y a quatre ans, j’ai finalement reçu un diagnostic : arthrite psoriasique. On m’a prescrit une lourde médication (MTX, Remicade et Prednisone) qui, pour la première fois de ma vie, a éliminé mes symptômes pour une longue période. Le coût de ce soulagement cependant, était élevé pour autant que la combinaison des médicaments produisait des effets secondaires sévères (système immunitaire affaibli, fortes nausées, etc…). Par conséquent, chaque fois que je visitais mon rhumatologue je le questionnais sur l’abaissement des différentes doses. A la suite d’une année et demi de demandes répétées, le seul médicament que j’ai continué à prendre fut le Prednisone. Même avec celui-ci, je sentais que quelque chose n’allait pas, et ma voix intérieure me poussait à faire quelque chose d’autre. Alors je décidais de suivre mon propre chemin sans aucune aide. J’ai doucement abaissé mon dernier médicament jusqu’à zéro et m’embarquais dans la recherche de solutions holistiques.

J’adore le sport. Après avoir lu « The china Study » (« Le  rapport Campbell« ) du Dr T. Colin Campbell et avoir vu des vidéos sur YouTube de Frank Medrano, un vegan et maître en calisthénics (exercices qui utilisent seulement le poids du corps), j’ai su que devenir vegan était le premier pas dans la bonne direction. J’ai lu des piles de livres et d’articles pour obtenir une information compréhensive afin de couvrir toutes les possibilités.

En d’autres mots, je n’ai laissé aucune pierre non retournée pour améliorer ma santé et ai changé presque tout dans ma vie. Avec ces changements, tout mon monde a également changé. je suis devenu vegan avec un proportion de 70 à 80% de cru. Je fais poussé mes propres pousses vertes et herbe de blé et j’ai commencé à faire de l’exercice régulièrement (calisthénics, majoritairement à l’extérieur). En plus, je me suis assuré d’éviter toute sorte de négativité et me suis entraîné à me concentrer sur les plus belles choses de la vie. Aujourd’hui je ne regarde plus la télévision, j’ai arrêté de lire les journaux et j’ai mis fin à quelques relations toxiques. Maintenant j’ai 43 ans, n’ai plus de symptômes et ne prends plus aucun médicament. Mais je n’étais pas encore satisfait. Ma voix intérieur me murmurait d’augmenter mes efforts. Alors je décidais d’aller à l’Istitut Hippocrate (HHI) pour apprendre tout ce que je pouvais sur l’auto-guérison.

Hippocrate est un endroit très tranquille remplie de gens incroyables et performants. J’ai passé un moment formidable et ai reçu une éducation complète sur l’auto-guérison. Cela me prendra un moment pour comprendre et digérer la valeur totale de mon séjour. Cependant, ce que je sais déjà c’est que cela a été l’une des meilleures décisions de ma vie.
Pour paraphraser David Wolfe dans le documentaire « The Healing effect » (que vous pouvez regarder sur FMTV) : aujourd’hui vous avez le choix d’aller vers le « meilleur » ou vers le « pire » (d’après « Le conte de deux cités » par Charles Dickens). Si vous choisissez le « meilleur » chemin, vous rencontrerez l’espoir et l’amour dans le monde et trouverez une nourriture optimale, de l’eau et des herbes médicinales. Cela accélèrera votre arrivée là où vous ne l’auriez jamais imaginé auparavant. Après être resté seulement trois semaines au HHI, je peux dire avec certitude que cet endroit est le « meilleur » chemin.

(D’après cet article)

http://hippocratesinst.org/psoriatic-arthritis-a-recovery-story

Autres articles

Comment choisir sa mutuelle de sante ?

administrateur

Pourquoi suivre une formation personnelle soignant

Claude

Troubles neurovégétatifs : définition, manifestations et traitements

Claude

Lorsque le diagnostic du cancer est plus dangereux que la maladie…. : les alternatives – 1ère partie

Irene

Soulagez l’eczéma de façon naturelle

Irene

La forme de marijuana autorisée est le CBD

sophie