Grantalabama.com
Image default

Psoriasis sévère : un témoignage de guérison grâce à un changement de mode de vie

6 mars 2015

Encore un témoignage de guérison spectaculaire que je vous traduis ici, à mettre au crédit de l’institut Hippocrate en Floride (États-Unis) !

Avec plus de 38 000 cas de maladies graves (beaucoup en phase terminale) guéries grâce au changement de mode de vie préconisé et enseigné par l’équipe de l’Institut (pour ce que nous en savons un seul cas n’aurait pas obtenu de résultat…), il semble évident –la proportion de réussite parlant d’elle-même– que si vous cherchez à améliorer efficacement et durablement votre état de santé, ses enseignements doivent être pris en considération.

Voici donc ce témoignage :

Une de mes amies avait été à l’Institut Hippocrate trois ans auparavant et cela lui avait beaucoup réussi. Son mari, un médecin, y est allé en juillet de cette année et j’ai assisté à sa remise de diplôme.

Ayant moi-même des problèmes, je décidai de suivre le programme de trois semaines.

Durant les cinq dernières années, la peau de mes pieds était tellement coupée que je ne pouvais plus marcher. Mes mains étaient tellement écorchées que je devais porter des gants.

J’ai consulté des dermatologues et des rhumatologues en France et aux États-Unis et je suis même allé à la clinique Mayo (considéré comme la meilleure clinique des États-Unis). Ils m’ont donné des stéroïdes et de la cortisone. Ils m’ont soigné pour des champignons et ont essayé toutes les crèmes possibles pour le psoriasis et l’eczéma. En France, le directeur de la dermatologie a diagnostiqué un psoriasis et les spécialistes de la Clinique Mayo en sont arrivés à la même conclusion.

Aucun médicament n’a fait effet et les effets secondaires de tous ces traitements ont endommagé mon foie et mes reins. Comme je ne pouvais plus marcher, j’avais aussi endommagé mes hanches.

Les seuls endroits que je fréquentais étaient ceux qui avaient des places de parking près de la porte d’entrée parce que je n’avais pas de carte d’handicapé.

A l’Institut Hippocrate, j’ai fait des pansements avec de l’ail et du jus d’herbe de blé. Dès la deuxième semaine, il y avait tellement d’amélioration, que je suis allé me baigner. Cela faisait cinq ans que je n’étais pas allé me baigner. Je pouvais enfin serrer la main des autres. La troisième semaine, mes coupures avaient toutes disparu. Ma peau était normale.

Ce qui m’a vraiment frappé à l’Institut Hippocrate c’est qu’il a des personnes avec de très sérieux problèmes de santé et des maladies très graves et pourtant tout le monde est positif. Tout le monde s’entraide et les employés sont très amicaux et toujours prêts à aider. Je suis tellement reconnaissant à l’Institut Hippocrate parce qu’ils m’ont aidé à sauver ma vie.

Depuis mon retour, je vais bien. Je mange beaucoup de salades et de légumes et je ne mange plus de pain.

Je suis capitaine de bateau et guide de pêche. J’organise des voyages de pêche et fait des films pour NBCS Sports. Quand je suis en mer, je mange des bâtonnets de légumes. C’est encore difficile pour moi de marcher parce que mes hanches sont toujours bloquées et que je suis toujours debout.

Je n’ai plus peur de me lever la nuit pour aller aux toilettes. C’est incroyable comme quelque chose d’aussi simple que d’aller aux toilettes est douloureux quand nos pieds sont tout écorchés.

En 55 années, je n’ai lu qu’un seul livre. Depuis mon séjour, j’ai lu six livres en deux mois. Tous ces livres, écrits par le Dr Brian Clement et d’autres, je les ai trouvé à la boutique de l’Institut.

Depuis mon retour, j’ai aussi appris à apprécier les personnes autour de moi et à être toujours positif. Je vais commencer à faire du yoga pour aider à débloquer mes hanches.

Je voudrais conclure en disant que l’équipe de l’Institut Hippocrate est extraordinaire. Ils veulent toujours vous aider et ils prennent le temps de tout vous expliquer. Brian est formidable ; il peut parler pendant des heures et il est compétent et si passionné et dévoué à la cause de l’Institut.

Témoignage de Fred Robert de New Smyran en Floride.

Le jus d’herbe de blé, parmi ses très nombreuses applications et bienfaits, est une merveilleuse aide dans le cadre de problèmes de peau comme l’eczéma et le psoriasis, en boisson ou comme ce monsieur sous forme de cataplasme.

Autres articles

Joindre un médecin de garde le jour, la nuit, les dimanches et jours fériés

Journal

Guérison naturelle du cancer du côlon : George MALKMUS

Irene

Le CANNABIS : la nouvelle arme anti-cancer ?

Irene

Comment les bactéries intestinales altèrent le cerveau

Irene

L’oxygénothérapie pour les maladies respiratoires

administrateur

« La vérité sur le cancer » : une série documentaire REMARQUABLE, à ne surtout pas manquer

Irene