Grantalabama.com
Image default

Troubles neurovégétatifs : définition, manifestations et traitements

Les grandes fonctions automatiques de l’organisme comme la respiration, la digestion, la circulation sanguine, l’excrétion ou encore la thermorégulation sont commandées et régulées par le système nerveux végétatif, autrement appelé système nerveux autonome. Ces fonctions ne peuvent pas être contrôlées volontairement. Le système nerveux végétatif est constitué de 3 éléments : le système nerveux parasympathique, le système nerveux entérique et le système nerveux sympathique. Ces parties peuvent subir des troubles qui provoquent certains problèmes de santé, mais il est possible de les traiter.

Troubles neurovégétatifs : qu’est-ce que c’est ?

Comme l’on a déjà expliqué auparavant, le système nerveux végétatif ou autonome est composé d’éléments nerveux qui contrôlent et régulent certains mécanismes vitaux de l’organisme comme la fréquence respiratoire, le rythme cardiaque, la tension artérielle ou la sudation, mais à cause de nombreuses circonstances comme la fatigue, l’anxiété, le stress, la nervosité, la dystonie congénitale, l’alcoolisme chronique, l’hypotension orthostatique idiopathique et d’autres maladies, ce système se dérègle. Cela pourra engendrer des troubles fonctionnels dans l’organisme liés au problème de transmission du message nerveux au niveau du système vagal qui contrôle les muscles du larynx, du cœur, des intestins et des intestins ou au niveau du système sympathique et parasympathique qui commande les muscles des membres.

Troubles neurovégétatifs : comment se manifestent-ils ?

La manifestation du trouble neurovégétatif dépend du système nerveux affecté. Si c’est le système vagal qui est touché, ce sont la digestion, la respiration et le cœur qui sont mis en cause. Le patient pourra être victime de troubles du rythme cardiaque, d’insomnie, de migraines, de problèmes respiratoires ou de troubles digestifs comme la diarrhée, la constipation, les colites ou encore les allergies. Au cas où le système sympathique ou parasympathique serait impacté, il est possible que la victime souffre d’un manque (hypotonie vagosympathique) ou d’une augmentation (hypertonie vagosympathique) de tonicité des muscles. Elle aura dans ce cas du mal à articuler ses membres. Il ne faut pas non plus oublier que le trouble neurovégétatif pourra se manifester par des troubles anxieux comme la claustrophobie ou l’agoraphobie.

Comment traiter les troubles neurovégétatifs ?

Le traitement des troubles neurovégétatifs varie selon les symptômes ou le système nerveux touché. En général, les spécialistes médicaux les soignent avec des anxiolytiques et des benzodiazépines. Il est fortement recommandé d’associer les traitements médicaux avec d’autres méthodes reconnues comme le training Neuro Sensoriel lancé par les centres CeREN. Cette technique offre aux victimes de troubles fonctionnels nerveux l’opportunité de se rétablir à 100 %. Elle traite en profondeur les principales causes de la maladie à travers des séances de rééducation progressives de la base du cerveau.

Autres articles

Boissons et CBD: de nouvelles saveurs à découvrir

Adam

Blanchiment dentaire: Dreamy Smile élimine les taches sans corrompre l’émail

Adam

La cryolipolyse pour mincir autrement

sophie

La forme de marijuana autorisée est le CBD

sophie

5 Raisons de faire le choix d’un métier dans le secteur de la santé

Tamby

Pourquoi suivre une formation personnelle soignant

Claude