Grantalabama.com
Image default

L’impact de la pandémie sur le marché des devises

L’impact de la pandémie sur l’économie mondiale est considérable. En réalité, certains secteurs en souffrent plus que d’autres. C’est le cas du secteur touristique où les actions de la plupart des acteurs, comme les compagnies aériennes et les groupes hôteliers, sont au plus bas. Alors, qu’en est-il au niveau du marché des devises puisque la crise affecte tous les pays ? On fait le point au cours de cet article.

Une forte volatilité des devises

En général, les standards qu’ont connus les plateformes de forex avant la crise ne sont plus valables. On constate une forte volatilité de la plupart des devises, liée à l’évolution quasi quotidienne de la crise sanitaire. C’est par exemple le cas entre les deux principales monnaies : l’Euro et le Dollar. La monnaie américaine a dégringolé lorsque la crise était à son apogée aux États-Unis dans le second trimestre de l’année 2020. Elle s’est ensuite ressaisie et a même retrouvé une meilleure parité avec l’euro. Depuis le début de l’année, l’euro a perdu 3,5% de sa valeur par rapport au dollar. Généralement, les marchés émergents ont aussi profité de cette défaillance du dollar en 2019, mais ce dernier a vite repris le dessus.

L’impact du soutien des banques centrales

L’évolution des devises est aussi liée aux décisions des banques centrales des différents pays. On a justement assisté récemment à des décisions différentes de la part de la FED (la banque centrale américaine) et la BCE (la banque centrale européenne), occasionnant des résultats différents. Lorsque le premier a en effet prévu une hausse des taux d’intérêt dans les 18 prochains mois, la BCE a annoncé à deux semaines d’intervalles que la situation devrait se stabiliser. Dans la foulée des communiqués respectifs, le dollar a pris de la valeur tandis que l’euro a légèrement reculé.

L’impact de l’évolution au quotidien de la crise

Les différentes situations observées au niveau de chaque pays peuvent aussi influer sur les marchés boursiers. L’impact ne concerne pas uniquement le marché des devises. En effet, il concerne aussi les autres actifs comme l’indice ou les matières premières. Par exemple, le recul du nombre de personnes infectées en Angleterre au mois de juillet a eu comme résultat un regain de forme de la livre sterling. Il en est de même pour la monnaie chinoise, devenue très performante depuis le mois d’avril, lorsque l’économie du pays a commencé à se relever.

Autres articles

Comment le regroupement de crédit peut-il alléger vos fins de mois ?

Tamby

La SCPI vous aide à fructifier votre argent

Journal

Comment investir dans l’immobilier français depuis l’Alabama ?

administrateur

Héritage : que faire de cet apport financier providentiel ?

administrateur

Crédits personnels aux meilleures conditions, les atouts d’AS Finance

Adam

Demande de prêt personnel : un coup de pouce pour l’achat de votre voiture

Journal