Image default
Nature / Jardin

Les bonsais sont-il torturés ?

Certains les trouvent mignons car ils sont petits dans leur pot, mais d’autres considèrent que c’est une véritable torture chinoise et qu’il faut libérer les bonsaï ? Alors que faut-il vraiment croire ? Les bonsaïs sont-ils maltraités ? Essayons d’y voir plus clair

Qu’est-ce qu’un bonsai ?

Il nous parait évident de savori de quoi on parle. Est-ce qu’il existe des graines miraculauses qui permettent de fairte pousser un bonsaï ? Non, c’est complètement faux. Un bonsaï c’est un arbre comme ceux qui poussent dehors, dans nos campagnes ou en bord de rue. Ils restent petits simplement parce qu’ils sont cultivés dans un petit pot, et qu’ils sont taillés.

Sont-il pour autant torturés ? Doit-on les comparer aux pieds des japonaises du siècle dernier, qui étaient entourés par des bandages dès leur plus jeune âge afin de les conserver petits ?

Regardons plutôt ce qui se passe dans la nature. On trouve des bonsaïs à l’état naturel, principalement en montagne quand ils poussent dans un peu de terre acrochée à la roche. Et regardez les haies de jardin, c’est un principe comparable à la culturte d’un bonsaï car les haies sont taillées régulièrement afin de limiter leur hauteur.

Donc non, un bonsaï ne souffre pas, il n’est pas torturé. Il s’agit simplement d’un arbre qui est cultivé suivant certaines techniques qui permettent de conserver une petite taille. Et bien souvent ils vivent bien plus vieux que leurs homologue dans la nature. En Chine, le pays d’où est originaire le bonsaï, il en existe qui ont plus de 1000 ans.

Est-ce que le bonsaï c’est compliqué ?

Si vous avez déjà des pantes vertes chez vous, ou bien un jardin bien entretenu, vous vous rendrez compte que l’art du bonsaï parait bien plus ciompliqé qu’il ne l’est vraiment. Il faut quand même avoir un peu la main verte, mais c’est surtout une histoire de bon sens et d’appliquer les bonnes techniques au bon moment.

Il y a également des espaces qui sont plus faciles que d’autres. Les érables en bonsaï sont parfaits pour les débutrants car ils sont beaux toute l’année, et tout particulièrement à l’automne lorsque les feuilles deviennent rouges.

On apprécie leur écorce et la puissance de leur tronc, les pins noirs en bonsaï sont parmi les plus populaires au Japon. Ce sont de véritables oeuvre d’art qui n’ont pas de prix. Mais leur culture est plus difficile, ces pins s’adrressent à des amateurs qui ont déjà un minimum d’expérience.

L’art du bonsaï a ceci de particulier que le sujet principal est vivant. Ce n’est pas de la sculpture, mais ce n’est pas uniquement de l’orthiculture non plus. C’est un peu entre les deux, et il est difficile de caractériser cet art en quelques mots. Et plus on essaye de le comprendre, plus on se rend compte que l’on se connait finalement pas grand chose et qu’il reste tant à apprendre. C’est aussi cela qui rend bonsaï à la fois mystique et mystérieux.

Autres articles

Pourquoi élaguer les arbres ?

Tamby

Savoir tailler son tilleul : les notions de base

Tamby

L’élagage d’arbre, une opération très complexe

Tamby

L’élagage d’arbre : Quels sont les avantages et les risques ?

Tamby

Importance de l’élagage d’arbre

Tamby

Tout savoir sur les travaux d’élagage

Tamby