Image default
Nature / Jardin

L’élagage sur un arbre adulte : ce que vous devez connaître

Comme l’espèce humaine, la plante passe par des phases de croissance. L’âge adulte ne permet donc pas une cicatrisation rapide pour l’homme, c’est le même cas pour un arbre. C’est la raison pour laquelle il faut y penser à deux fois avant d’élaguer un vieil arbre. Les jeunes plantes peuvent être élaguées sans craindre pour leur croissance. Mais qu’en est-il du cas des vieux arbres ? Cet article vous informera sur le sujet.

La taille sévère : interdite

Il existe deux types de taille : la taille douce et la taille sévère. La taille douce consiste à dégager les branchages qui obscurcissent la lumière, elle est pratiquée régulièrement. Pratiquée pour accompagner la croissance et le développement de l’arbre, elle est faite par un professionnel dans le domaine comme cet élagueur qui se trouve dans le 71 durant la phase de croissance de l’arbre. Seules les branches dont le diamètre n’excède pas 5 centimètres sont découpées. Cette attention permettra à la plante de se rétablir plus rapidement de ses blessures. De ce fait, elles seront moins sujettes aux agressions externes : moisissures, infections, parasites.

Pour ce qui en est de la taille sévère, elle n’est faite qu’en cas de force majeure : pour éviter tout accident ou tout danger imminent. Certains vieux arbres ont des branches qui pendent dangereusement au-dessus de nos têtes, de nos maisons ou des ruelles fréquentées. Il faut à un moment procéder à une coupe pour éviter que ces grandes branches ne tombent et ne blessent des gens. Dans d’autres cas, les flèches des arbres s’emmêlent dans les fils électriques. Il faut alors les couper. Mais dans chacun de ces cas, les coupes laissent des plaies énormes qui cicatrisent rarement. Le tronc meurt alors sous le coup des parasites, de l’absence de sève et des lichens qui s’attaquent aux ouvertures.

Soignez la plante

Dans la mesure du possible, ne pratiquez qu’une taille douce sur un arbre adulte. Débarrassez l’arbre de ces branchages rabougris et morts. Les vieux arbres sont assez fragiles.

Et pour bien procéder, n’oubliez jamais de désinfecter les outils au préalable et après la taille. Utilisez des produits antiseptiques ou de l’alcool pour nettoyer vos sécateurs, vos tronçonneuses et vos scies. Des outils stérilisés limitent les attaques des parasites et des moisissures. Aiguisez bien vos outils aussi, et sachez que le mastic favorise la cicatrisation rapide des plaies. Parcourez les rayons des grandes surfaces pour trouver les produits dont vous avez besoin.

Faites de la place pour le houppier

Cette partie est très obscurcie chez les vieux arbres. Vous devriez donc procéder à une petite illumination : débarrassez-vous de la végétation qui s’y accumule. Vous aiderez ainsi votre arbre à mieux respirer. Les rayons du soleil pourront atteindre votre plante plus facilement. Pour cela, procédez comme suit, enlevez 30 % des feuilles. C’est la limite qui permettra à votre vieille plante de toujours assurer une photosynthèse adéquate à sa croissance. Au-delà de 30 %, vous affaiblirez votre plante.

Et enfin, pour élaguer un vieil arbre, nous vous conseillons de faire appel aux services d’un ou de plusieurs élagueurs professionnels. Ces opérations peuvent être dangereuses et seuls les professionnels sont équipés pour cela. Pour ne pas vous blesser ni blesser votre entourage, ne procédez pas à un élagage si vous êtes novice en la matière. D’autre part, leur expertise et leur expérience seront plus avantageuses puisque les arbres doivent être préservés, ils sont aujourd’hui précieux.

Related posts

L’élagage d’arbre, une opération très complexe

Tamby

Pourquoi élaguer les arbres ?

Tamby

Tout savoir sur les travaux d’élagage

Tamby