Image default
Maison / Bricolage / Déco

Des conseils pratiques pour bien choisir ses matériaux de rénovation de couverture

La couverture est une barrière entre votre maison et l’extérieur de celle-ci. A cet effet, elle vous protège contre les aléas climatiques, que ce soit la chaleur du soleil, la pluie, le vent ou la neige. Un mauvais état de la toiture a des conséquences graves sur le reste de votre maison, mais aussi sur votre bien-être. Pour éviter donc ces problèmes, vous devez choisir avec précaution les matériaux que vous utilisez pour l’installation et la rénovation de votre toiture.

Des matériaux modernes pour assurer l’étanchéité de votre toiture

La toiture végétalisée ou éco toit ou encore toit vert est une des couvertures les plus modernes qui soient bien qu’elles aient été déjà utilisées dans les pays scandinaves il y a plusieurs siècles de cela. Aujourd’hui, la toiture végétalisée consiste à aménager le toit de manière à ce que certains types de végétation y poussent. La particularité de ce type de toiture moderne, c’est qu’il peut être adapté aussi bien à une toiture en pente qu’à une toiture plate. La toiture végétalisée peut être soit extensive soit intensive. Le premier a l’avantage d’être facile à entretenir.

La toiture végétalisée procure de nombreux avantages principalement au niveau de la qualité de l’isolation de la maison. Grâce aux végétaux qui y poussent et aux éléments naturels utilisés pour les faire pousser, la maison est à la fois isolée acoustiquement et thermiquement. Que l’hiver soit rude ou qu’une forte tempête s’abatte, vous connaîtrez un bien-être incomparable chez vous. Avec une toiture végétalisée, votre maison évolue également en fonction des saisons. Votre toit peur donc prendre différentes couleurs selon que vous soyez en été, au printemps ou en automne. Un autre avantage de l’éco toit qu’il est nécessaire de préciser, c’est la durabilité de votre toit. Ce dernier est protégé efficacement par le végétal qui y pousse. Enfin et non le moindre, l’installation d’une toiture végétalisée contribue à la réduction de l’émission de gaz carbonique dans l’air, principalement dans les villes.

Outre la toiture végétalisée, si vous êtes intéressé par les couvertures modernes, vous pouvez opter pour un modèle en zinc. À la fois résistant et économique, le zinc a une durée de vie moyenne de 50 ans si elle est laquée. Sa légèreté fait de la plaque de zinc l’une des couvertures les plus faciles à installer. Avant de l’installer toutefois, vous devez vous renseigner sur la politique d’urbanisme de votre ville, car nombreuses sont celles qui n’acceptent pas la pose d’une telle couverture pour des raisons esthétiques.

Enfin, vous pouvez opter pour une toiture bitumée. Nécessitant une charpente consolidée par un couvreur professionnel, elle offre une protection parfaite pour votre système de toiture grâce à son étanchéité exceptionnelle. En plus de cela, la toiture bitumée a l’avantage de résister au feu, et cela sans qu’il soit besoin de l’entretenir régulièrement.

Les matériaux de couverture traditionnelle, les solutions à l’épreuve du temps

Si elles sont qualifiées de classiques ou traditionnelles, c’est parce que ces couvertures ont été déjà utilisées depuis des siècles et sont toujours installées sur les maisons modernes. La couverture en ardoise est la première de ces couvertures classiques. Conçues à partir de la roche appelée schiste, elle se distingue par sa robustesse et sa longévité. Dans sa version naturelle, la couverture en ardoise a une longévité pouvant dépasser les 100 ans. Il faut toutefois signaler que la couverture en ardoise figure parmi les plus coûteuses lors de l’installation puisque vous devez prévoir dans les 70 euros le mètre carré.

À part l’ardoise, il existe aussi la tuile qui est obtenue en faisant cuire de la terre. Un peu moins résistante que l’ardoise, cette couverture a comme principal atout sa capacité à préserver la chaleur et l’énergie.

Related posts

COMMENT TROUVER LA MEILLEURE AGENCE DE DÉMÉNAGEMENT !

Tamby

Comment designer les plafonds en bois ?

Claude

Rouvrir une porte condamnée : les étapes à suivre

Tamby