Grantalabama.com
Image default

Ce qu’il faut découvrir sur les couteaux ?

Le couteau est présent partout dans notre vie quotidienne, pour notre sécurité, défense, secours, survie. Il est également utilisé dans la pratique du sport, la collection, et est très présent dans notre cuisine, de même pour la chasse, le bricolage ou le camping. Avant ce matériel était utilisé de tous au quotidien, son histoire remonte à la préhistoire. Le couteau a bien évolué depuis, par rapport à ses formes, ses utilisations, et ses matériaux de fabrication.

Brève histoire du couteau

L’homo habilis a commencé à utiliser les produits de la nature pour les transformer en matériels de chasse. La naissance du couteau aurait donc été pendant la période Paléolithique, vers -300 000 à -10 000. L’homo sapiens a pu créer des monofaces et des bifaces tranchants grâce à la taille de la pierre. Ce fut donc les ancêtres du couteau. Il y a 25 000 ans passés, on a pu découvrir les couteaux primitifs en pierre, en silex, mais aussi en os. Les aspects du couteau sont de plus en plus clairs vers la fin de cette période et cela selon les usages recherchés. Il est ainsi doté d’une partie tranchante pour trancher et inciser et d’une partie non tranchante pour le manier.

Quels sont les types de couteaux ?

La fabrication des couteaux n’est pas la même. On peut les distinguer selon leur aspect. Il existe des couteaux droits ou fixes, pliants ou fermants. Il y a ceux qui disposent d’articulation mécanique et d’autres possèdent un système qui contribue au déploiement et repliement de la lame.

Couteaux fixes ou droits

Le couteau droit, comme son nom l’indique, est caractérisé par sa lame immobile. Il est spécifique par la forme de la lame qui se prolonge dans le manche par la soie. Cette dernière leur permet de se fixer malgré sa forme et sa longueur qui diffèrent.

La soie prend un aspect postiche et l’assemblage se fait par collage ou encastrement. Par contre, s’il est fait de vis ou de rivets, la soie traverse l’emmanchement. On peut de ce fait utiliser une demi-soie, une soie ¾ ou complète. Cela dépend de sa longueur par rapport au manche.

Couteaux pliants ou fermants

Les couteaux de poche pliants sont des matériels coupants, ayant une lame renfermée dans le manche pour faciliter son transport. Son aspect apporte un avantage pour protéger la lame des agressions extérieures (chocs mécaniques, corrosion, usure), et aussi pour protéger l’utilisateur d’une coupure accidentelle sans avoir utilisé l’outil.

Comment distinguer un couteau fermant d’un couteau droit ? D’abord par sa forme, la lame est fixée au manche par un pivot afin qu’elle puisse s’ouvrir et se refermer. Il existe de nombreux mécanismes qui permettent l’ouverture et la fermeture de la lame. De même pour sa fixation. Sans oublier qu’il y a des couteaux qui disposent d’un mécanisme d’ouverture automatique.

Le manche du couteau pliant dispose d’un ressort ou d’un métal en forme de cœur qui favorise l’ouverture de la lame. Des fois, il dispose d’une virole qui est une sorte de bague tournante ou fixe, souvent en métal. La partie de la jonction de la lame et du manche est celle qui remplace la mitre supérieure.

Les couteliers ont choisi différentes sortes de mécanisme d’ouverture et de système de blocage de la lame pour favoriser l’utilisation des couteaux de poche pliants. Les mots tels que linerlock, thumbhole, flipper… peuvent être vus lors de vos recherches en ligne. Il est normal que vous ne les compreniez pas, mais sachez qu’il est d’une importance capitale de les connaitre pour faire le bon choix de votre couteau fermant.

Autres articles

Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) : définition et fonctionnement

Irene

Les points essentiels à prendre en compte pour choisir une agence de communication

sophie

Bien utiliser un objet publicitaire

Irene

Lutte contre les rongeurs

Irene

Ce qu’il faut savoir sur la partie libérale démocrate

Irene

Quel vin choisir pour le repas ?

Irene