Image default
Développement personnel / Bien-être

Décès : comment organiser des obsèques ?

Décès : comment organiser des obsèques ?
Notez cet article

L’organisation des obsèques est une phase importante du deuil. Elle part depuis les formalités administratives jusqu’à l’inhumation ou la crémation du corps. Pour alléger les procédures, les familles peuvent se faire assister par un conseiller funéraire dans toutes les étapes de l’organisation des obsèques.

Accomplir les formalités administratives

En cas de décès, les démarches à suivre pour répondre aux exigences administratives sont nombreuses et obligatoires. Elles consistent à obtenir les documents et autorisations nécessaires pour le bon déroulement des funérailles.

L’acte de décès

Ce document est délivré par l’état civil du lieu du décès et permet de mener des démarches auprès notamment de la Sécurité Sociale, des impôts, des banques, des mutuelles, de l’employeur, du notaire, etc. Le certificat médical de décès, le livret de famille et une pièce d’identité du défunt sont nécessaires à la délivrance de l’acte.

L’autorisation d’inhumer ou de crémation

C’est l’officier d’état civil du lieu de décès ou du lieu de dépôt du corps qui autorise la fermeture du cercueil ou l’inhumation.

L’autorisation de crémation est délivrée par le maire de la commune du lieu de décès ou par celui de mise en bière en cas de transfert du corps. La crémation est autorisée en accord avec les dernières volontés du défunt.

L’autorisation d’inhumer dans le cimetière

C’est le maire de la commune du lieu d’inhumation qui délivre cet acte. L’inhumation doit se faire 24 heures au moins et six jours au plus après le décès.

Le bon de travaux

Les bons de travaux pour cimetière permettent de vérifier que l’inhumation s’est faite au bon endroit et que les mentions sur le monument sont décentes et régulières.

Choisir l’entreprise des pompes funèbres

L’activité de toute entreprise funéraire est soumise à une habilitation de la préfecture. Pour faire le choix du prestataire, les familles doivent consulter la partie « Pompes funèbres » de l’annuaire ou la liste officielles des sociétés habilitées. Elles peuvent trouver cette liste notamment dans les mairies, les hôpitaux ou dans les chambres mortuaires.

Le service des pompes funèbres prend obligatoirement en compte :

  • La fourniture d’un cercueil, sauf les accessoires intérieurs et extérieurs et de l’urne cinéraire pour la crémation
  • La mise en bière
  • Le transport du corps après mise en bière
  • L’inhumation ou la crémation

En principe, les soins de conservation du corps ne sont pas obligatoires, ils doivent être autorisés par la famille. Ils deviennent obligatoires au cas où le corps doit être transporté sans mise en bière sur une distance de plus de 600 km ou s’il doit être emmené dans un pays étranger.

Ces entreprises peuvent également s’occuper des fleurs, des plaques funéraires, de l’impression des faire-part, de l’organisation des services religieux ou encore des travaux de marbrerie.

Le coût des obsèques varie selon le statut de l’entreprise et les prestations proposées. Chaque commune fixe les tarifs des pompes funèbres municipales ou des entreprises concessionnaires. Les pompes funèbres privées proposent librement leurs tarifs, sauf si elles sont soumises à un règlement communal en termes de coût.

Le payement des frais des obsèques peut se faire par prélèvement sur le compte bancaire du défunt, grâce à un contrat d’assurance spécifique qui permet de préparer ses obsèques de son vivant. À défaut, les parents ou proches s’en chargeront. Pour l’organisation de vos obsèques, n’hésitez pas à découvrir les services de l’Entreprise Cabanel, un professionnel reconnu dans le domaine.

Related posts

Pourquoi utiliser le réveil simulateur d’aube ?

Tamby