Grantalabama.com
Image default

Un médecin renonce aux vaccins après une conférence sur l’autisme

6 juillet 2016

Durant ces rares jours où la réalité vient se cogner aux vieilles croyances, peu sont épargnés par un apprentissage douloureux. Nulle part ces réveils ne sont aussi dramatiques que lorsqu’ils arrivent à ceux de la communauté médicale qui sont obligés de changer leurs croyances de longue date. Les États-Unis –et le monde– sont en train d’expérimenter un virage rapide vers ces faits brutaux selon lesquels les drogues pharmaceutiques abîment les gens et que les vaccins ne sont ni sûrs ni efficaces, au mieux. Le mouvement croissant vers le traitement de la cause de la maladie avec l’alimentation, les méthodes naturelles et une compréhension profonde de son propre corps est encore rejeté par certains. Cependant, comme le Dr Travis Stork des « Docteurs » (dans cette série documentaire TV) –et d’innombrables autres refusant de faire face à la réalité– le manifeste : leurs crises de colère et leur raisonnement égocentré servent seulement à illustrer l’absurdité d’un système médical dominant dont le temps est passé. Un énorme soutien et pardon fut accordé au co-hôte du Dr Stork, le Dr Rachael Ross quand elle déclara publiquement à une audience de Chicago remplie de familles dont les enfants ont été abîmés par les vaccins, les aveux suivants (également en vidéo au bas de cet article) :

« D’un regard extérieur vers le présent et ainsi que je vous le dis à tous, je me sens presque comme un âne… c’est un peu comme de vous réveiller un jour et d’avoir ce ressenti, Mon Dieu ! Je suis en train de suivre cela (la vaccination) aveuglément, comme un robot, sans nouveau dossier, sans nouvelle information et ne savais pas ce qu’il en était… C’est en partie pourquoi les médecins sont très résistants à cette information parce que vous devez vous assoir chez vous, et re-digérer et ré-apprendre tout ce que vous avez appris et en venir aux dommages que vous avez potentiellement causé au fil des années. »

Il n’y a pas longtemps que la quatorzième conférence annuelle sur l’Autisme de Chicago s’est tenu. L’empreinte, laissée par les messages d’espoir de l’évènement et les murmures révolutionnaires, continue à résonner à travers tous les milieux de la société et de la communauté médicale. Au croisement d’une épidémie invasive de l’autisme, un mouvement dominant commence à mettre en lumière le dégât des vaccins et la corruption explosive. Ceux qui ont assisté à la conférence de Chicago pouvaient sentir le bourdonnement de quelque chose d’énorme.

Au fil des cinq jours de conférence, des rapports ont commencé à circuler racontant l’histoire de nombreux professionnels de la médecine qui ont commencé à comprendre qu’on leur avait menti. Peut-être leurrés lors de la Conférence sur l’autisme de Chicago par le succès populaire du film « Vaxxed« , ces médecins, infirmières et chercheurs avides de débusquer les dégâts des vaccins et les nombreux aveux murmurés une bonne fois pour toutes, ont pour la plupart expérimenté un virage rapide vers un apprentissage douloureux.

Il est difficile de savoir quand ce moment est arrivé pour le participant à la conférence de l’autisme de 2016, le Dr Daniel Kalb, docteur en médecine. Peut-être le moment de son éveil est-il arrivé lorsque le Dr Kalb, assis, écouta l’intervention intitulée « Dissection des documents de murmure : une histoire de corruption« , dans laquelle le Dr Brian Hooker, le Dr Judy Mikowitz et Michael Hugo ont présenté des preuves écrasantes et des documents à un auditoire debout, les félicitant par plusieurs « rounds » d’applaudissements durant leur heure et demi de présentation. Ou peut-être était-ce durant la première session de Questions-Réponses du film documentaire Vaxxed à la conférence. De toutes façons, une chose est sûre, le Dr Kalb ne sera plus jamais le même médecin de famille. La preuve de sa transformation peut être observée en lisant la dernière publication de sa pratique familiale à Cool Springs Tennessee intitulée « Plus jamais de vaccins à Cool Springs Family Medicine« .

Dans la publication, Cool Springs Family Medicine souligne les huit raisons pour lesquelles ils ne vont plus vacciner leurs patients. Cette publication puissante conclut en indiquant :

« … Simplement comme je l’ai toujours fait, comme il est de ma responsabilité en tant que docteur de famille, je défendrai chacun de mes patients au mieux de ce que je sais. Aussi, je continuerai toujours à respecter les choix informés que font mes patients. »

Nous avons tous dans notre vie expérimenté des évènements si puissants qu’ils restent imprimés à vie et divisent à jamais notre existence en « avant » et « après ». Une fois que cet évènement est imprimé dans notre âme, il devient impossible pour nous de même concevoir comment nous pouvions ne pas savoir ou ne pas avoir vu une certaine réalité. La communauté médicale, et tous ceux qui sont touchés par son influence, est en train d’expérimenter un éveil rapide vers une conscience plus haute et vers une véritable guérison. Il revient à la masse critique de l’opinion publique de soutenir, avec pardon et amour, ceux qui dans ce système médical sévèrement contrôlé, continuent à se dresser contre et à briser les âges sombres de la médecine et toutes les forces qui en sont responsables.

(Traduction de cet article)

Autres articles

Le vin avec des effets bénéfiques sur la santé

Irene

Joindre un médecin de garde le jour, la nuit, les dimanches et jours fériés

Journal

Comment j’ai vaincu le cancer

Irene

Connexion entre toxines et cancer

Irene

Le CANNABIS : la nouvelle arme anti-cancer ?

Irene

Votre santé est-elle prisonnière de vos gènes ? Une expérience édifiante sur des jumeaux

Irene