Image default
Animaux / Agriculture

Focus sur l’univers des assurances pour animaux de compagnie

L’assurance pour animaux de compagnie peut couvrir divers frais de vétérinaire. Les termes et conditions de cette prise en charge sont naturellement déterminés par la police. Voilà pourquoi il est important de comparer plusieurs polices pour trouver celle qui répond le mieux aux besoins de votre animal.

Un lapin, un hamster ou un furet sera généralement couvert par une assurance pour petits mammifères. Pour les animaux exotiques comme les serpents, les tarentules ou les cochons vietnamiens, il faudrait un contrat spécifique, quasiment taillé sur mesure – ce sont des animaux qui risquent de prendre le large ou d’être volés si on baisse la garde.

Que couvre une assurance pour animaux de compagnie ?

De manière générale, la couverture d’une assurance se traduit comme suit :

  • Les soins dentaires
  • Compensation suite à un décès causé par une maladie ou une blessure
  • Dépenses engendrées par la recherche (et éventuellement la récompense promise) d’un animal perdu ou volé
  • Dépenses liées à la prise en charge de l’animal si vous tombez malade pendant quelques jours ou êtes incapable d’en prendre soin
  • Responsabilité civile : quand votre animal blesse une personne ou un autre animal, ou endommage le bien d’autrui.


A noter qu’il s’agit de généralités non exhaustives et que dans pratique, certaines polices ne couvrent pas les soins dentaires par exemple. D’autres vont plus loin en termes de couverture, permettant le remboursement des frais de vaccination, par exemple.

Qu’est-ce que l’assurance ne couvre pas ?

La majorité des contrats ne couvrent pas les éléments suivants :

  • Les conditions héréditaires et/ou préexistantes, quand bien même celles-ci auraient été couvertes par une précédente police (par exemple, une maladie ou une blessure dont souffrit déjà l’animal au moment de la souscription)
  • Les visites de contrôle et les bilans de santé chez le vétérinaire, la stérilisation et la vaccination
  • Les soins esthétiques
  • Une maladie causée par l’absence ou le retard de vaccination
  • Les consultations de vétérinaire à l’étranger

Qui de l’assurance pour les animaux exotiques ?

Il existe des points communs avec les polices d’assurance chat ou chien… Par exemple, l’assureur prend en charge les maladies ou les blessures de l’animal, sauf s’il s’agit de conditions préexistantes.

Les polices pour animaux exotiques prévoient naturellement des clauses spécifiques, pratiquement taillées sur mesure, comme le logement ou la couverture des animaux. Mais au fait, qu’est-ce qu’un animal exotique dans le monde des assurances ?

Il est défini vaguement comme tout animal qui n’est pas un chat, un chien ou un animal de ferme. Etant donné que de plus en plus de foyers adoptent des animaux exotiques, les assureurs ont dû s’adapter. Différentes formules existent pour couvrir les besoins des serpents, des oiseaux, des iguanes ou des tortues. Les assureurs proposent également des formules intéressantes pour des mammifères exotiques comme les microcochons ou les hérissons.

Related posts

L’odeur de chat à prendre en considération

Irene

Le devoir des citoyens pour sauver les animaux en voie d’extinction

Greg

Comment choisir une chatière ?

Irene